Présentation générale des chaussettes INJINJI

Chaussette noire fine de la marque Injinji pour la course à pied

Dans cet article, je vais présenter les chaussettes INJINJI : les bénéfices qu’elles apportent, les matériaux utilisés, les différentes longueur et épaisseur existantes, et les usages pour lesquels elles sont destinées.

Chaussettes traditionnelles CONTRE chaussettes à doigts INJINJI

Injinji promeut le port de leurs chaussettes à doigts quelles que soient les chaussures portées et pour toutes les utilisations. Il est donc normal de se demander pourquoi les chaussettes à orteils sont mieux que les chaussettes traditionnelles.

Leur réponse est simple : la conception des chaussettes anatomiques (à 5 doigts) Injinji permet aux orteils de s’aligner correctement, ce qui engendre une plus grande stabilité et plus de confort.
Pour la fabrication, ils utilisent des fibres de qualité supérieure : durables, légères, flexibles, évacuant la transpiration rapidement. Ce qui les rend confortable et permet de garder les pieds au frais et au sec.
Leurs intentions étant de créer également des chaussettes qui correspondent à notre anatomie, qui protègent des cloques et soit si confortable que l’on en oublie leur présence.

Les bénéfices affichés par INJINJI

Une utilisation totale du pied
Lorsque vos orteils sont séparés et bien alignés, votre poids est mieux réparti sur l’ensemble de votre pied.

Une gestion de la transpiration
Chaque orteil est enveloppé dans un matériau facilitant l’évacuation de la transpiration, afin que votre pied soit plus sec et donc plus à l’aise que dans les chaussettes traditionnelles.

Prévention contre les ampoules
Chaque orteil est protégé contre les frottements peau contre peau, réduisant ainsi drastiquement les cloques et les points d’échauffement entre les orteils.

Support de la voûte plantaire
L’élasticité des chaussettes Injinji permet de soutenir la voûte plantaire, offrant ainsi une meilleure stabilité du pied.

Présente les avantages des chaussettes à doigts de la marque Injinji

Les tissus utilisés

La majorité des chaussettes Injinji utilise des fibres Coolmax combinées avec du Lycra. Si rien n’est précisé, c’est une combinaison avec du Coolmax !
Les quelques modèles utilisant la laine Nüwool sont toujours facilement identifiables par l’un de ces mots : Nüwool, Mérinos ou laine.

 

COOLMAX

Le tissu COOLMAX permet de rester au sec et améliore le confort. Les fibres COOLMAX assurent la gestion de l’humidité en évacuant la transpiration de la couche épidermique vers l’extérieur.
Ce tissu est hydrophobe et retient jusqu’à 13 moins l’humidité que le coton ou le nylon. C’est pourquoi le tissu COOLMAX est idéal dans la composition des vêtements de sport.

 

NÜWOOL

La laine Nüwool est une laine mérinos fabriquée à partir de la meilleure laine australienne. Elle offre une durabilité supérieure et empêche les démangeaisons. La laine Nüwool permet également de réguler la température, évite les mauvaises odeurs et évacue l’humidité.

 

LYCRA

Le LYCRA est un fil de qualité supérieure ayant des propriétés d’étirement et de récupération (de sa forme initial) formidables. Il peut s’étirer sur plus de cinq fois sa longueur. L’utilisation de la fibre LYCRA offre à tous les produits Injinji un ajustement parfait.

 

Les modèles

Injinji propose de très nombreux modèles qui sont pour la plupart référencées de cette manière : [Catégorie] [Épaisseur] [Hauteur].
Prennons un exemple : Sport Original Mini-crew. Catégorie : Sport, épaisseur : Original weight, hauteur : Mini-Crew.

Chaussettes Injinji Sport Original weight Mini-crew

La catégorie correspond à une famille de modèles ; plus simplement c’est l’usage optimum.
L’épaisseur identifie l’épaisseur de tissu.
La hauteur correspond à la hauteur de la chaussette, ainsi que sa forme.

Les différentes catégories
En remontant 2 ans en arrière, Injinji proposait environ 5 catégories dont YOGA, COMPRESSION, TRAIL ainsi que les 2 plus importantes : RUN pour la course à pied, et SPORT pour le reste.
Maintenant, il existe également OUTDOOR, BOOT, SNOW, BIKE, GOLF, SOCCER…
Chaque catégorie propose des chaussettes intégrant certaines particularités afin d’être le mieux adapté aux sports en question. Ainsi, par exemple, le modèle SNOW contint des renforts de tissu aux endroits stratégiques, le modèle BIKE soutient davantage la cheville, le modèle RUN favorise l’évacuation de la transpiration, etc.
Hélas, certains modèles ne sont pas encore disponibles en France.

Les épaisseurs
Il existe 3 épaisseurs :
Lightweight : pour les chaussettes fines
– Original weight : pour l’épaisseur standard
– Midweight : pour les chaussettes épaisses

Les différentes hauteurs de chaussettes INJINJI
Injinji référence les hauteurs de ses chaussettes de cette façon :
– Les « PED », anciennement « GHOST » sont des chaussettes invisibles qui ne sont pas plus hautes que des ballerines ;
– Les « NO-SHOW », les « MICRO » et les « MINI-CREW » sont des socquettes avec des coupes légèrement différentes. La différence entre les MICRO et les MINI-CREW sont parfois de l’ordre du détail (1 ou 2 cm de hauteur de différence) ;
– Les « CREW » sont des chaussettes ;
– Les « OVER THE CALF » ou O.T.C. sont des chaussettes montant au-dessus du mollet. Ce référencement est très récent et n’est pas systématiquement présent.

Représentation des différents types de chaussettes INJINJI

MAJ 03/05/2017 : Depuis 2016, Injinji propose de nouvelles chaussettes aux couleurs vives.

 

Les tailles

Ils existent 4 taillent pour les chaussettes Injinji : S, M, L, XL avec les correspondances suivantes :
– S : 36 à 40
– M : 40.5 à 44
– L : 44.4 à 47
– XL : 47.5+
La taille XL n’est disponible que pour quelques modèles.
Pour le choix, il faut prendre sa pointure habituelle.

 

Prix

Il faut compter entre 11€90 et 16€90 pour une paire. Cependant, certains modèles comme les chaussettes de compression dépassent les 30€.
Le prix le moins élevé est de 11€90 pour des socquettes, 12€90 pour des chaussettes.
Le prix des chaussettes Injinji est stable, il y a très peu (voire pas) de variations entre les boutiques. Il est également rare de trouver des produits Injinji en promotion ou en solde.

 

Le mot de la fin

Les chaussettes Injinji sont d’excellente qualité. Elles résistent bien à l’usure, épousent bien la forme des pieds et le tissu Coolmax est très efficace dans la gestion de l’humidité.

Je prendrais cependant plus de « pincettes » sur le fait qu’elles permettent un alignement correct des orteils ; car comme Injinji le fait remarquer de manière détournée sur son site, cela dépend aussi de nos chaussures ! Si nous avons des chaussures qui serrent nos orteils, aucune chaussette ne pourra y faire quoi que ce soit… Bref, elles facilitent un bon positionnement, si la chaussure le permet.

Les chaussettes Injinji conviennent à tous les usages, quotidien comme sportif. Je dis : « oui mais ». Oui, parce que je suis le premier à détourner les usages « uniques » qu’on aimerait nous imposer et qu’il est tout à fait possible d’utiliser une chaussette de sport comme une chaussette quotidienne. Cependant, il faut tout de même noter que la grande majorité des chaussettes Injinji sont faites en Coolmax. Ce tissu est super pour la pratique du sport, mais c’est un tissu synthétique : il est moins doux que le coton, et globalement pour la même épaisseur, il est moins chaud que le coton. Donc si votre quotidien / travail n’est pas très actif (et si l’on est en hiver), il est faudra bien choisir son modèle. Personnellement je porte des Injinji quotidiennement, alors que j’écris ces lignes, je porte un modèle TRAIL épais.

Il faut également noter que je n’ai pas encore testé les modèles en laine NUWOOL (qui sont plutôt récent), ce sont peut-être les meilleures chaussettes quotidiennes pour cet hiver. Et j’ajoute que les premiers modèles EVERYDAY (modèle pour le quotidien) ont vu le jour, il y a quelques mois (mais ces derniers restent difficile à trouver, voir impossible dans un magasin physique en France).

Revenons à l’usage premier des chaussettes INJINJI : le sport. Les avantages annoncés sont bien là : prévention contre les ampoules, évacuation de la transpiration, support de la voûte plantaire, tout y est. Les tailles et les coloris sont variés. Les modèles sont de plus en plus variés avec de vraies différences.

Les plus :
+ Bonne résistance à l’usure
+ Épouse la forme du pied
+ Évacue la transpiration
+ Nombreux modèles, tailles et coloris
+ Optimal pour des usages sportifs
+ Bon rapport qualité / prix

Les moins
– Peu (voire pas, pour la France) de modèle pour le quotidien
– Pas de modèle coton
– Pas simple de s’y retrouver dans les nombreux modèles RUN et SPORT

2 réponses à “Présentation générale des chaussettes INJINJI”

Laisser un commentaire