Test des FiveFingers V-Alpha 2018

Test des Vibram FiveFingers V-Alpha 2018

Voici mon test et mon ressenti des FiveFingers V-Apha.

Pour ma part c’est le nouveau modèle que j’attendais le plus pour 2018. Il se place entre la KSO EVO et la Trek Ascent (qui n’est plus fabriquée). En bref : un modèle bien minimaliste pour l’extérieur. Cela devient rare, mais les V-Alpha ne remplacent pas un autre modèle.

 

Caractéristiques annoncées

Poids : 136 grammes en 43 (272 grammes la paire), 103 grammes en 38 (206 grammes la paire).

Semelle : 5,7 mm (2 mm de semelle intérieure + 3,7 mm de semelle extérieure MegaGrip).
La semelle intérieure comprend une mousse et une semelle de propreté en laine et en polyester. Le composé MegaGrip offre une excellente adhérence sur les terrains secs et humides, ainsi qu’une résistance à l’usure supérieure.

Tige : Comme la semelle intérieure, le tissu en contact avec le pied sera un mélange de laine (50 %) et de polyester (50 %). Un film en PU (polyuréthane) renforce et protège certaines parties des V-Alpha (tout comme les KSO EVO et les EL-X avant elles).

Coloris : Noir, kaki, gris (femme), marron/noir (homme).

Prix : 109€

Usages : Entrainement en extérieur, parkour, marche, exploration, trekking, fitness.

Les instructions de lavages sont clairement indiquées dans la chaussure : lavable en machine à 30° maximum, faire égoutter (pas d’essorage). Elles sont ensuite à faire sécher à l’abri des sources de chaleur (soleil, radiateur, …)

 

Vérification des caractéristiques

Pour ceux qui me lisent pour la première fois, lors de mes tests je vérifie systématisent les informations données par les fabricants. Je pèse les chaussures et mesure la semelle au compas d’épaisseur. J’en profite également pour calculer l’indice minimaliste.

 

Le poids

En 43 une chaussure pèse 148 grammes (296 grammes la paire). Soit 12 grammes de plus qu’annoncée (24 grammes de plus pour la paire). Cela fait presque 9 % de différence… Malgré cela, elles restent très légères.

En comparaison les V-Trail et les Trek Ascent en 43 pèsent environ 185 grammes et les KSO EVO 140 grammes.

 

L’épaisseur de la semelle

À l’avant du pied mes mesures ont indiqué environ 6 mm, et au niveau du talon environ 6,5 mm. « Environ » car d’un crampon à un autre il y a de petites variations, selon que je sois bien en dessous du pied ou plutôt sur l’extérieur. Globalement la semelle est légèrement plus épaisse que prévu mais c’est minime.

 

La largeur

En 43, j’ai mesuré 10,5 cm. Elles sont un peu plus larges que les modèles de l’année dernière qui tournaient davantage autour des 10 cm pour la même pointure.

 

L’indice minimaliste

L’indice minimaliste des V-Alpha est de 96 (100 étant le maximum), exactement le même que celui des KSO EVO. Comparées aux Trek Ascent (indice de 88), elles atteignent ce score grâce à la différence poids et la finesse de la semelle.

 

Le test des FiveFingers V-Alpha

Pour ce test, j’ai également chaussé des KSO EVO et des Trek Ascent pour comparer.

FiveFingers KSO EVO grise, V-Alpha noire, Trek Ascent bleu
De gauche à droite : KSO EVO, V-Alpha, Trek Ascent
FiveFingers KSO EVO et V-Alpha noir
KSO EVO grise et V-Alpha noire
FiveFingers Trek Ascent et V-Alpha noir
Trek Ascent bleu anthracite et V-Alpha noire

 

La taille

Jusqu’ici j’ai toujours mis du 42 en FiveFingers. Lors de mon premier enfilage des V-Alpha, je portais de fines chaussettes et je me suis immédiatement senti « limite » niveau taille. C’était vraiment juste, alors qu’habituellement j’ai quatre ou cinq millimètres de rabe. J’ai alors vérifié la pointure notée dans les chaussures et sur la boîte : EU42/USA9-9.5/UK8-8.5/CM26.
26 centimètres ?! Alors que le tableau des tailles 2017 (et postérieur) indiquait 26,7 cm à 27,2 cm pour du 42. Sacrée différence !

D’après quelques retours d’habitués et selon moi, les FiveFingers 2018 taillent une demi-pointure plus petit qu’habituellement.

MAJ : 16/06/2018 : ajout des mesures réelles. Pour une même pointure (du même modèle), d’une paire a une autre j’ai pu relevé de petites variations de l’ordre d’un à 3 millimètres.

Ci-dessous vous trouverez les tailles inscrites sur les boîtes, suivi entre parenthèse de mes mesures. Elles correspondent à la longueur du pied maximum que la pointure peut accueillir.

FEMME
36 : 22 cm (22,5 cm)
37 : 22,5 cm (23,2 cm)
38 : 23 cm (23,6 cm)
39 : 24 cm (24,4 cm)
40 : 24,5 cm (25 cm)
41 : 25 cm (25,6 cm)
42 : 26 cm (26,2 cm)

HOMME
40 : 25 cm (25,2 cm)
41 : 25,5 cm (25,7 cm)
42 : 26 cm (26,2 cm)
43 : 26,5 cm (26,8 cm)
44 : 27,5 cm (27,5 cm)
45 : 28 cm (28 cm)
46 : 28,5 cm (28,8 cm)
47 : 29 cm (29,3 cm)

Pour synthétiser, les pointures femmes indiquées sur les boites sont fausses, mais les pointures réelles sont les même qu’avant.
Les pointures hommes indiquées sur les boites sont très proches de la réalité, mais comparé à l’année dernière les nouveaux modèle (dont la V-Alpha) taillent petits.
N’hésitez pas à partager votre ressenti à ce sujet.

 

Le tissu

Le tissu est un nouveau mélange 50 % laine, 50 % polyester. Le but de ce nouveau tissu est d’améliorer la gestion de la température et de réduire les odeurs grâce à la laine, tout en offrant une bonne durabilité et une bonne résistance mécanique grâce aux fibres synthétiques.

Au final, ce tissu est très fin et extensible. Il est renfoncé par les bandes que l’on peut voir sur la photo ci-dessous, ce qui limite l’élasticité du textile. La sensation au toucher est celle d’un tissu synthétique et n’est pas particulièrement douce. L’ensemble sèche vite.

Lors de mes essais je n’ai senti aucune gêne.

J’ai également noté un petit détail : le scratch, placé sur la chaussure pour maintenir les lacets en place, est plus large qu’habituellement.

Flexibilité V-Alpha 

La semelle

La semelle est parsemée de crampons triangulaires qui rappellent ceux de la V-Trail. Ils sont cependant moins proéminents, plus petits et orienté dans toutes les directions. Ces derniers mesurent entre 1 et 2 millimètres. Dans certains crampons, on peut également distinguer des trous. Mais pas d’inquiétude ces creux ne percent par la semelle. Pour vous donner une idée, c’est à ces emplacements que la semelle des V-Aqua est perforée pour évacuer l’eau.

L’adhérence des V-Alpha est très bonne, même sur sol lisse. La gomme est plus dure que celle des Trek Ascent (mais moins épaisse).

La flexibilité est presque la même que celle des KSO EVO : ultra-flexible et souple. C’est assez surprenant pour un modèle outdoor.

Semelle des Fivefingers V-Alpha

Les sensations

Juste super !

Je vais essayer de donner plus de finesse en les comparant avec les KSO EVO et les Trek Ascent :
– en terme de sensations tactiles (cailloux et autres aspérités), les V-Alpha sont plus proches des Trek Ascent que des KSO EVO.
– en terme de sensation d’amorti, elles se trouvent entre les deux.
– en terme d’informations (inclinaison du sol, et autres légères variations de terrain), les V-Alpha sont plus proches des KSO EVO.

Bref, les FiveFingers V-Alpha sont extrêmement souples et tactiles. Pourtant, elles procurent une bonne protection pour un usage en extérieur. Vibram a réalisé un beau et bon produit.

Elles remplaceront très bien les Trek Ascent, pour un usage polyvalent intérieur / extérieur, tout en étant un peu plus minimalistes.

Il y a un point sur lequel je ne peux pas encore me prononcer : la durée de vie des semelles. Il est probable qu’elle se trouve aussi, entre celle des KSO EVO et des Trek Ascent.

FiveFingers V-Alpha

Les plus :
+ Légère
+ Super flexible
+ Excellente adhérence
+ Polyvalente

Les moins :
– Incertitude concernant la pointure à prendre
– Douceur du tissu intérieur

Chaussures minimalistes V-Alpha 2018