Test des FiveFingers V-Trail 2.0 de Vibram

Nouveau modèle 2019, les V-Trail 2.0 remplacent les V-Trail.

Caractéristiques annoncées des V-Trail 2.0

Poids : 182 grammes en 43 (364 grammes la paire).

Semelle : 5,7 mm (2 mm de semelle intérieure EVA + semelle de propreté en polyester) + 3,7 mm de semelle extérieure MegaGrip avec 3D Cocoon)

Prix : 144€

Usages : Trail et plus largement la course hors route

Vérifications des caractéristiques

Le poids

En 43, les V-Trail 2.0 pèsent 203 grammes la chaussure, ce qui est plus qu’annoncé (182 grammes).

L’épaisseur de la semelle

Selon les mesures que j’ai prises, l’épaisseur de la semelle avoisine les 7 mm à l’avant, ainsi qu’au niveau du talon (à plus ou moins 3 mm), contre 5,7 mm annoncés.

Concernant les chiffres officiels, la semelle extérieure pourrait mesurer 3,7 mm, mais dans ce cas ils ne prennent pas en compte les crampons.

Comparaison entre les V-Trail 2.0 et les V-Trail

à gauche les V-Trail 2.0
à droite les V-Trail

Le poids

En 42, les V-Trail 2.0 pèsent 195 grammes la chaussure contre 180 grammes pour les V-Trail (en 42), soit tout de même 15 grammes de plus (30 grammes la paire).
Les nouvelles V-Trail 2.0 sont donc environ 8% plus lourdes que le modèle précédent.

Longueur et largeur

Selon mon mètre, la longueur est exactement la même. Cependant, une fois chaussé, je trouve les V-Trail 2.0 plus justes que leur grande sœur. Il doit à peine y avoir 2 mm d’écart, mais c’est assez pour me faire passer à la pointure au-dessus pour être à mon aise. (Soit du 43, alors qu’habituellement je mets du 42 en VFF).

Les V-Trail 2.0 sont un peu plus étroites que les V-Trail. Pour la pointure 42, j’ai noté une différence de 6 mm (9,6 cm de large en V-Trail 2.0 contre 10,2 cm de large en V-Trail).

L’épaisseur de la semelle

L’épaisseur des semelles ainsi que les crampons sont identiques entre les 2 modèles.

à gauche les V-Trail 2.0
à droite les V-Trail

Flexibilité

Même si la flexibilité des V-Trail 2.0 atteint le niveau maximum pour le calcul de l’indice minimaliste, lorsque j’ai tordu tour à tour les V-Trail puis les V-Trail 2.0, j’ai senti que le nouveau modèle est un peu moins souple.

Les différences de tissu

Je n’ai pas le nom exact du tissu utilisé, mais il est synthétique. Comparées à l’ancien modèle, les V-Trail 2.0 sont fabriquées avec des matériaux plus hydrofuges que la version précédente. Attention, cela ne les rend pas imperméables.

Le tissu est à peine plus fin que celui des V-Trail Original. Cependant, cela ne le rend pas moins résistant, c’est même l’inverse, car les V-Trail 2.0 sont davantage renforcés.

Le col des V-Trail 2.0 est moins rembourré que celui des V-Trail.
Il en est de même avec la partie derrière le talon d’Achille : il y a moins de doublure. Cette partie est également plus rigide qu’avant.
La languette est aussi moins épaisse.

Les orteils ont été largement renforcés. Ce qui a plusieurs avantages :
– L’eau passe beaucoup moins facilement ;
– Le tissu est plus résistant, de manière général, ainsi qu’aux frottements entre les orteils (entre le gros orteil et le deuxième, ainsi qu’entre le second et le troisième orteil).
Par contre, bizarrement ces renforts entourent complètement le gros orteil et le second, mais seulement la moitié du troisième et du dernier, alors que l’avant-dernier n’est renforcé qu’au-dessus. Comme la plupart des frottements entre les orteils concernent le gros orteil et le second, c’est très bien, mais pour la protection contre l’eau cela aurait été mieux de faire pareil pour tous les orteils. Je pense que Vibram a opté pour cette solution afin de ne pas bloquer l’évacuation de la transpiration.

Plusieurs coutures ont également changées. J’y reviens dans le paragraphe suivant.

Pas de couture entre les orteils pour la V-Trail
Pas de couture entre les orteils pour les anciennes V-Trail
Les nouvelles V-Trail 2.0 ont une couture entre certains orteils

Les sensations

Les sensations du pied dans la chaussure sont légèrement différentes à cause des différences de tissu et de largeur. Le colle et la languette des V-Trail 2.0, pourtant moins doublées, ne les rendent pas moins confortables.

Par contre, les coutures entre les orteils des V-Trail 2.0 rendent le tissu à cet endroit plus rigide comparé au V-Trail. Dans mon cas, la peau entre le gros orteil et le second orteil est en contact avec cette partie de tissu. Du fait que cela soit plus rigide, cela se ressent. Mais on y pense plus rapidement.

Pour ce qui est des sensations au sol, elles sont inchangées.

Conclusion

Pour moi, les V-Trail 2.0 seraient incontestablement mieux que les V-Trail Original, s’il n’y avait pas les coutures entre les orteils. Il faut tout de même noter que les coutures des V-Trail 2.0 sont plus solides.

Dommage aussi qu’elles soient plus lourdes. Mais là aussi c’est le choix de la robustesse qui provoque cela.

La légère baisse de flexibilité n’est pas perceptible une fois chaussée.

Je trouve que la diminution du rembourrage intérieur ne porte pas de préjudice au confort.

Le tissu plus hydrofuge, les nouveaux renforts, ainsi que la solidité globale sont de beaux atouts.

N’hésitez pas à donner votre ressenti si vous avez des V-Trail 2.0.

Les plus :
+ Plus hydrofuge
+ Plus robuste
+ Renfort au niveau des orteils
+ Végan

Les moins :
– L’augmentation du poids
– Les coutures entre les orteils

Si vous avez apprécié ce test et envisagez d’acheter des chaussures minimalistes ou des chaussettes à 5 doigts, n’hésitez pas à vous rendre sur ma boutique en ligne : 5doigts2pieds.fr. C’est le meilleur moyen de soutenir mon travail (tests, articles, photos, conseils, préparation de commande, etc.).

Laisser un commentaire