Présentation et test des chaussures minimalistes PELLET de la marque Ballop

La Pellet est un modèle très intéressant et polyvalent, car il est livré avec 2 semelles intérieures optionnelles.


Les caractéristiques chiffrées des Pellet

Voici quelques données chiffrées et vérifiées pour une paire en 42.


Sans semelle intérieure

Poids : 211 grammes (422 grammes la paire)

Largeur : 9,8 cm

Semelle : 5 mm (dont 2,5 mm de crampons)

Drop : aucun

Fermeture : lacets

Prix : 79 €


À la lecture de ces caractéristiques, l’épaisseur de la semelle extérieure est étonnante par sa finesse. C’est une bonne surprise qui laisse présager une bonne flexibilité.

La largeur est dans la normale des chaussures minimalistes : un peu plus large que les chaussures standards.

C’est le premier modèle que je vois proposé avec 2 semelles intérieures complétement différentes.

Le prix est abordable, beaucoup de chaussures minimalistes ont un prix plus élevé sans proposer de semelle intérieure amovible.


Semelle intérieure n°1 (plate)

La première est une semelle plate non amortissante.

Poids : 18 grammes (36 grammes la paire)

Épaisseur à l’avant du pied : 3,7 mm

Épaisseur au talon : 3,7 mm

Soit un drop de : 0 mm

Semelle plate (0 drop)


Semelle intérieure n°2 (amortissante en mousse)

La seconde est déjà placée dans les chaussures. C’est une semelle amortissante en mousse.

Poids : 18 grammes (36 grammes la paire)

Épaisseur à l’avant du pied : 2,5 mm

Épaisseur au talon : 6,5 mm

Soit un drop de : 4 mm

Semelle en mousse amortissante avec un drop de 4 mm


Une chaussure, 3 indices minimalistes

Grâce aux 2 semelles intérieures, ces chaussures Pellet de la marque Ballop proposent un éventail d’indices minimalistes et de possibilités.


Sans semelle intérieure

Pour être au plus proche du sol et favoriser la perception tactile, il suffit d’enfiler les Pellet sans semelle intérieure.

Pied nu ou en chaussette, elles vous procureront d’excellentes sensations. Et pour cause, elles atteignent le score de 92 (sur 100) d’indice minimaliste. Ce qui en fait une chaussure très minimaliste.

Les 8 points perdus le sont à cause de leur poids. Pour tous les autres critères, épaisseur de la semelle, drop, absence de technologie et flexibilité, elles obtiennent le score maximal.


Avec la semelle plate

Si vous avez peur que les Pellet, sans semelle intérieure, ne soient un peu trop minimalistes, l’ajout de la semelle plate sera surement la solution !

En effet, équipées de cette semelle les Pellet passent à un indice de 84. Cette différence est due au poids plus important, ainsi qu’à l’ajout des 3,7 mm d’épaisseur.

Les sensations tactiles sont un peu moins présentes. La flexibilité, même si elle est légèrement moins bonne, reste excellente (meilleur score obtenu même avec les semelles intérieures).

Cette semelle n’ajoute ni drop, ni amorti, ce qui ne change pas notre centre de gravité.


Avec la semelle amortissante

Si vous désirez découvrir le minimalisme petit à petit, cette seconde semelle est extrêmement intéressante. Ainsi équipées, les Pellet atteignent un indice minimaliste de 72, qui est considéré comme le début des chaussures minimalistes.

Cette semelle ajoute un réel amorti pour tout le pied, mais surtout au niveau du talon avec une épaisseur supplémentaire de 6,5 mm, créant une surélévation (drop) de ce dernier de 4 mm par rapport à l’avant du pied.

Bref de quoi mieux ressentir le sol, mais en douceur.


Test des chaussures Pellet de Ballop

Au premier abord

Commençons par le look : elles ne font pas du tout penser à une chaussure minimaliste. C’est une chaussure de sport qui passera inaperçue.

Avant même de les enfiler, je les ai tordues pour tester la flexibilité. J’ai vraiment été surpris par le peu de résistance que j’ai rencontrée (je n’avais pas encore mesuré l’épaisseur de la semelle). Autant de souplesse est rare, je ne m’y attendais vraiment pas pour ce modèle.

Nous pouvons remarquer que la semelle remonte un peu au-dessus du gros orteil, ce qui le protégera des chocs.

Le bout est moins « carré » que certaines marques minimalistes.

Le tissu est très aéré et la chaussure est renforcée aux endroits clés. Par contre, au vu du tissu, ce modèle n’est pas imperméable et n’est pas imperméabilisable. Néanmoins, le sol mouillé ne pose pas de problème.

Photo des chaussures minimalistes Pellet de la marque Ballop portées dans l'herbe


Premier enfilage (sans semelle intérieure)

J’ai commencé par une pointure 42 (ma pointure habituelle). Immédiatement, j’ai senti mes orteils toucher au bout. J’ai donc opté pour un 43, encore trop petit. Au final, étrangement c’est le 44 qui me convient le mieux pour qu’aucun orteil ne touche au fond lorsque je marche. Du coup, je trouve que les Pellet taillent petits pour les hommes, mais je vous déconseille de prendre 2 pointures au-dessus, car j’ai besoin que mes pieds aient beaucoup d’espace, ce qui est très personnel.


Le test sans semelle

Pour mon test, je les ai portées au quotidien avec des chaussettes : travail, course, balade. Bitume, herbe, sentiers, je suis allé sur de nombreux types de terrains. Les sensations sont géniales, de même que la flexibilité.

Elles tiennent bien au pied, même si mon 44 est un peu trop large. Le chaussant est agréable et le tissu est très aéré. La semelle de 5 mm transmet bien les sensations du sol, comme assez peu de chaussures minimalistes « standards » à vrai dire.

L’adhérence sur sol lisse et sec est vraiment excellente. Sur ce point, je trouve que les Pellet sont au coude à coude avec la marque Vibram (exellente marque de semelle et fabricant des FiveFingers).

Un sans faute, sauf si vous voulez les porter pieds nus. En effet, pour que ce test soit complet, j’ai aussi porté les Pellet sans chaussette. Sous mon pied gauche vers l’extérieur, je sentais la couture. Elle ne m’a pas gêné outre mesure, ni blessée, mais c’est tout de même bon à savoir pour les personnes sensibles des pieds.

Avec chaussette, je ne sens aucune couture.


Test avec la semelle plate

Pas grand-chose à dire…

Les sensations tactiles restent très présentes, même si elles sont, de fait de l’épaisseur en plus, diminuées comparées à un port sans semelle intérieure.

C’est la configuration la moins flexible et malgré tout la flexibilité est très bonne comme le montre la photo ci-dessous.

Photo montrant l'exellente flexibilité des chaussures minimalistes Pellet de la marque Ballop avec l'une des semelles intérieures amovibles (la moins flexible)
Flexibilité des Pellet avec la semelle intérieure la moins flexible


Test avec la semelle amortissante

J’ai été surpris par 2 choses :

– Les sensations tactiles sont excellentes ! Elles sont meilleures qu’avec les semelles plates.

– La flexibilité reste très proche de la version sans semelle. Là aussi, elle est meilleure qu’avec l’autre paire de semelles intérieures.

Même si mon compas d’épaisseur affichait 2,5 mm supplémentaires à l’avant du pied et 6,5 mm au talon, la mousse se tasse sous notre poids, ce qui rend cette semelle plus fine qu’il n’y paraît.

Du coup les sensations sur l’avant du pied dépassent largement ce à quoi je m’attendais.

L’amorti au talon est présent. Je le trouve bien dosé, sans excès.

Étant habitué au drop 0 (avant du pied et talon au même niveau), c’est cela qui m’a le plus gêné avec une réelle sensation de rééquilibrage de mon corps en début de port. Après je n’y ai plus fait attention.

J’ai une question sans réponse, car je ne les ai pas portées ainsi assez longtemps : est-ce que cette semelle en mousse se tasse dans le temps ? Je pense que oui, mais je ne sais pas à quelle vitesse.


Les Pellet : une très bonne découverte

Ces chaussures minimalistes Pellet sont vraiment des petits bijoux grâce à leurs fines semelles souples et flexibles.

A cela s’ajoute l’avantage d’avoir 2 semelles, et donc une modularité qui vous permettra de trouver les sensations que vous préférez ou de les adapter à votre usage du moment.

Elles peuvent également permettre de réaliser une transition très douce vers le minimaliste sans avoir à acheter plusieurs paires.

Selon moi, ce modèle peut être utilisé pour un usage sportif en intérieur, de type fitness sans semelle ou en sports collectifs type handball avec la semelle amortissante si besoin, aussi bien qu’en extérieur ou au quotidien.

C’est presque un couteau suisse : à la polyvalence de la semelle extérieure s’ajoutent les variations offertes par les semelles intérieures.

Les pellet sont destinées aux saisons tempérées à chaudes (printemps, été, automne). L’hiver elles peuvent être mises en intérieur.


Les plus :
+ Très flexible
+ 2 semelles intérieures amovibles
+ Les sensations
+ La polyvalence
+ Le prix

Les moins :
– Sans semelle intérieure = chaussettes ?

 912 vues