Comment choisir vos chaussures de running ?

choisir chaussures running

Vous souhaitez améliorer vos performances en running ? Maintenir une régularité dans vos efforts du quotidien tout en évitant les blessures ? Coureur aguerri et/ou passionné, vous cherchez la paire de chaussures de running la plus adaptée. Sachez qu’il n’y a pas de réponse unique à cette question. Vous êtes le seul à pouvoir déterminer laquelle va répondre à vos attentes. Tout simplement parce que le confort prime avant toute autre considération. Chaussez une paire, testez-là, et vous devriez être en mesure de savoir si elle correspond à vos pieds. Vous devez vous sentir à l’aise tout de suite en portant une attention particulière à la moindre gêne qui pourrait s’amplifier lors de vos exercices. Pour autant, on peut aussi vous donner quelques conseils avant de choisir vos chaussures de running.

Quels sont les critères importants pour choisir vos chaussures de running (non minimalistes) ?

Plusieurs critères doivent être pris en compte pour choisir vos chaussures de running. Notamment le terrain de jeu que vous privilégiez. La course en pleine nature permet de limiter le besoin d’amorti puisque le sol est moins dur, alors que vous serez en quête d’un amorti plus présent et de stabilité dans le cadre de courses répétées sur le bitume. Quant à la course sur piste, elle requiert un minimum d’amorti pour optimiser le transfert de l’énergie entre le pied et le sol. D’ailleurs, le choix du terrain est peut-être lié à vos objectifs… Certains recherchent la vitesse – optez pour des chaussures de running légères -, quand d’autres veulent s’assurer de prendre du plaisir avant tout. Dans le second cas, des chaussures dites d’entraînement font le job.

À ces facteurs s’ajoutent d’autres critères dont la morphologie. Pour un coureur homme/femme de plus de 78 kg/63 kg, il est préférable de se concentrer sur l’amorti et la stabilité. Or, chez le coureur homme/femme de moins de 78 kg/63 kg, plutôt sur la flexibilité, car une semelle plus souple permet aux coureurs légers un meilleur déroulé du pied. Et ce n’est pas tout ! Votre foulée va influencer votre choix. On en compte trois types, dont la foulée universelle (le pied est posé au milieu) qui rassemble environ la moitié des coureurs. L’autre moitié des coureurs a une foulée majoritairement pronatrice – à savoir que le pied est posé vers l’intérieur -, et très minoritairement supinatrice (environ 10% des coureurs). Ces derniers ont tendance à poser le pied vers l’extérieur. Pour vous situer dans une catégorie, il suffit d’observer les marques d’usure les plus prononcées sur vos chaussures de running.

Et quid de la pointure ? Ne vous trompez pas ! Car une bonne taille c’est un bon maintien du pied à l’intérieur de la chaussure. Et donc un risque de blessure limité. Ne vous focalisez pas uniquement sur la pointure de vos chaussures de ville et prenez une taille au-dessus pour vos chaussures de running. Généralement, une fois chaussé, il doit rester de la place à l’avant pour vos orteils : une demi-largeur de pouce entre le gros orteil et l’avant de la chaussure.

Dans quels cas choisir des chaussures de running minimalistes ?

À la lecture de tous ces paramètres, on ne saurait que trop vous recommander l’emploi de chaussures minimalistes. Si d’innombrables modèles de chaussures de running existent, mettant en valeur des technologies différentes, mais toutes aussi respectueuses de vos pieds, la chaussure minimaliste séduit par son incomparable légèreté et sa souplesse. Parfait pour la vitesse ! Elles délivrent une restitution fidèle des sensations procurées par une course pieds nus : toute l’énergie qui est générée par l’impact du pied sur le sol est mieux restituée, offrant un meilleur rebond.

Le contrôle du pied dans l’effort est ainsi plus précis, car vos orteils sont véritablement sollicités, vous préservez vos articulations et tenez éloignées les possibles blessures dans le cas d’entraînements très réguliers et intenses. Autrement dit, les chaussures minimalistes permettent de conserver une posture et une foulée naturelles – idéal contre les problèmes de dos et pour ceux ayant souffert de blessures graves par le passé -, et permettent de perfectionner vos techniques de running. Toutefois, ne négligez pas la transition entre les chaussures traditionnelles et les chaussures minimalistes, qui doit être progressive pour habituer vos pieds.

 217 vues