Les erreurs fréquentes quand on débute la course à pied

erreur-frequente-debute-course-a-pied

Les erreurs sont fréquentes chez les coureurs débutants qui souhaitent progresser à tout prix. Certaines idées reçues ou certains réflexes peuvent cependant provoquer des blessures ou rendre la course beaucoup moins plaisante ! Panorama des erreurs à éviter pour courir efficacement et sans se blesser.

Courir avec les mauvaises chaussures

Qui dit course à pied dit équipement. Ne vous jetez pas sur un attirail complet de coureur et concentrez-vous d’abord sur la qualité de votre chaussure. C’est en demandant conseil à un podologue que vous saurez notamment si votre pied est plutôt pronateur, supinateur ou universel. Un vendeur spécialisé sera également en mesure de vous conseiller une chaussure adaptée à votre pied, à votre foulée, à votre rythme et à vos objectifs mensuels. Dans tous les cas, soignez là car ce sera votre premier atout pour progresser et tenir sur la durée.

Courir en inclinant le buste

C’est le lot de nombreux débutants : courir en regardant ses pieds. Il s’agit d’une erreur à plus d’un titre, car lorsque vous courrez en inclinant votre buste en avant vous altérez toute la posture de votre corps. À force de courir ainsi vous risquez de vous bloquer le cou ou le dos ! Un torse incliné ralentit aussi le rythme de la course puisque votre corps doit supporter davantage de poids. Veillez donc à courir en ouvrant la poitrine : vous vous sentirez plus dynamique et vous aurez plus de facilité à trouver votre souffle. Souffle qui constituera la base de votre énergie lors des courses, alors ne le négligez pas.

Courir au lieu de marcher

Les coureurs débutants peuvent se sentir essoufflés et fatigués plus rapidement. Or la règle d’or en course à pied est la progression et la patience. Il ne sert à rien de vouloir courir longtemps et vite dès le départ. C’est même contre-productif : vous allez vous dégouter de l’exercice et vous décourager.

Les spécialistes recommandent de débuter la pratique en alternant les phases de marche et les phases de course. Aussi, lors de vos 12 premières séances, vous pouvez tout à fait entrecouper marche et course en ajoutant progressivement davantage de course. Il n’y a donc rien de honteux à marcher, c’est au contraire la garantie de courir de manière plus efficace. Retenez en filigrane de ce conseil que vous ne devez pas vouloir aller plus vite que la musique : les débuts nécessitent des objectifs simples et progressifs. C’est la clé du succès : vous réussirez mieux en commençant petit puis et en progressant un peu à chaque fois qu’en commençant trop fort tout de suite.

Négliger son hygiène de vie

Si votre objectif est de courir pour perdre du poids ou pour muscler votre corps, la simple course à pied ne suffira pas. Un exercice physique régulier doit toujours être combiné à une alimentation saine, variée et équilibrée. Continuer à manger gras et sucré sous prétexte de courir régulièrement est contre-productif. Même chose pour le tabac et le manque de sommeil ! En courant régulièrement vous sentirez d’ailleurs la différence du côté de votre souffle et de vos kilos perdus.

Zapper les étirements

Courir directement en sortant de son canapé est une très mauvaise idée et pourtant beaucoup de coureurs débutants commettent cette erreur. Un bon échauffement et une montée en puissance progressive limitent le risque de blessure. Veillez également à vous accorder des phases de repos et à vous étirer après l’effort : ces étapes importantes vous permettront de courir plus efficacement lors de votre prochaine session.

 1 vues

Articles recommandés